À une certaine heure, dans une certaine capitale d'un certain pays, quelque chose pourrait bien se passer.

Lupin T3.

J'en profite pour dire que je serai à Bulles en Val ce weekend ! :)

Et que c'est l'un des derniers festivals pour Lupin. Mon éditeur n'ayant pas versé pas euro ni donné la moindre reddition de compte pour 2019, au prétexte qu'il doit sauver sa boite. Ce qui est probablement vrai.

Pour autant, la moindre des choses serait  d'avoir provisionné sur l'argent de nos droits d'auteurs, plutôt que de verser un loyer conséquent... à lui-même, puisque sa boite est domiciliée chez lui. Hop ! un salaire déguisé, légal, vidant les caisses de la-dite boite ! Et suite à des échanges vifs, il vaut mieux ne plus répondre à l'auteur casse-pieds. C'est clair que c'est brillant comme gestion de crise, et que ça redore une réputation bien ternie, comme je l'ai constaté en festival. 40 jours en transport et en festivals pour recueillir une telle considération. J'y ai passé du bon temps, mais ma copine, ma famille m'ont aussi manqué. Et cela fait presque deux mois de taf sans être payé... Joie.

L'aspect légal de la chose suit son cours, mais je n'en parlerai pas ici.

Déjà 3 dates d'annulées, désormais j'honorerai mes engagements mais pas plus, tant que ce personnage ne se montre pas plus honnête et respectueux que cela.

CRAY-P06

L’image contient peut-être : texte