La digestion du réveillon se poursuit...

N'est-ce pas le temps d'un bon mot, d'un peu de poésie ?

Voici une petite interprétation rapide d'un poème qui m'a marqué : Le Dormeur du Val de Rimbaud.

nl-41-dormeur

Et puis pour ceux qui aiment Nosfératu, voici ma version de l'Ombre du Vampire

nl-42-nosfératu