Il suffit de le vouloir : si l'on souhaite que les migrants s'intègrent, encore faut-il peut-être ne pas les accueillir par la haine et le rejet, tout en les parquant dans des camps sordides, quand on ne les rebalance tout simplement pas à la flotte...

Dessin dans le Sans-Culotte85 de ce mois, encore dispo, mais plus très longtemps !

pp-poutine-migrant001