Je l'ai déjà évoqué, pendant mes études d'ingénieur, nous avions des cours de formation humaine.

Donnés par un moine jésuite, dirigés par un moine jésuite défroqué, on apprenait donc à "manager"  des gens.

"Manager" ne veut rien dire : on apprenait à diriger les gens vers une forme d'émancipation (proposition d'idée, se sentir investi dans a mission, améliorer l'entreprise, etc...) dans le but de progression, de rentabilité où tout le monde serait gagnant au sein de l'entreprise.

Pour cela on nous faisait lire, puis résumer et discuter des bouquins sur le management, qui ressemblaient davantage à des essais appliquant des outils d'analyse, et de discussion sur la psychée des personnes en face.

En réalité, appliquer ses outils pour les mettre au service de la rentabiolité maximale, ça consiste à faire croire au gens qu'ils sont importants tout en les poussant à croire dans "une richesse" humaine, au service de l'entreprise. Si cette richesse n'éclot pas, on met la pression sur la personne pour que cela arrive. Et s'il y a de la casse, ben... il y a bien du chômage nan ?

J'ai très mal vécu ces cours, car je n'y ai jamais cru. La pression des camarades, car bien sûr, ce sont eux qui vous notent sur vos animations et rédactions de texte, pas l'autorité, qui applique à la lettre la meilleure manière de repérer celui qui ne s'imbrique pas, et le fait isoler par le groupe. Alors qu'au départ, ces outils sont là pour aider la personne à trouver sa voie qui existe naturellement dans n'importe quelle société ( à partir, où on ne parle pas de tueur en série ou de facho désirant le pouvoir et/ou tuer des gens ! :) )

Alors quand ces outils se transforment  en moyens pervers au service des "ressources humaines", on  peut se dire que notre société est bien perverse, vicieuse. Quand on voit que les élites en suivent même des séminaires, il y a de quoi devenir fou. Et je dis ça en connaissance de cause.

Fakir m'a donné l'opportunité de dessiner sur ce sujet. C'est vraiment cool. J'aimerai bien avoir l'occasion un jour de faire un bouquin sur ce sujet, un truc illustré, un recueil de gens qui ont été esquintées  avec ces philosophies toxiques.

pp-outil-psycho-001

 

L’image contient peut-être : texte